Aperçu de l'actualité des marchés

Focus de la veille : Minute de la Fed – Une hausse en juin belle et bien sur la carte

 

Le compte rendu de la réunion de la Fed les 27 et 28 avril derniers indique que la réserve fédérale américaine s’engage à relever ses taux en cas de redressement de l’inflation, solidification du marché de l’emploi et renforcement de la croissance au second semestre. Si le premier critère semble se vérifier, les deux suivants nécessitent davantage de preuves. Néanmoins ce discours redonne de la crédibilité à une possible hausse en juin dont la probabilité de réalisation ,mesurée par les contrats futures, est passée de 15% ce matin à 33,8% après la publication du compte rendu de la réunion. La conséquence directe est un fort renforcement du dollar au dépend de l’euro qui a atteint hier son plus haut niveau sur les 7 dernières semaines à 1,1215.

EUR/USD à 1,1209 (-0,05%)

Focus du jour: ZAR – Pause en termes de rehaussement des taux ?

22 sur 32 des analystes sondés par Reuters anticipent un statu quo de la banque centrale sud-africaine lors de sa réunion monétaire de mai (conclusions à 15h00)  alors que le taux d’inflation au mois d’avril, publié hier, illustre un ralentissement des pressions inflationnistes dans le pays – indice général à 6,22% en avril soit le plus bas taux de l’année – et que le contexte politique est déjà très volatil après la mise en arrestation du ministre des finances. Le ZAR s’est à nouveau déprécié de -1,26% face à l’euro atteignant son plus bas niveau sur les trois derniers mois à 17,8067. EUR/ZAR à 17,8348 (+0,16%)

 

La séance asiatique :

  • Devises pétrolières, CAD et NOK, en recul ce matin alors que le cours du pétrole brut (WTI) est repassé sous les $48.
  • Rapport sur l’emploi mitigé en Australie : chômage stable mais création essentiellement d’emplois à temps partiels – AUD aux portes des 1,5600.
  • Nouvelle dépréciation importante du taux pivot du yuan face au dollar de -0,48%. Ce fixing est à son plus bas niveau sur les trois derniers mois face au dollar.

EUR

Sans surprise les chiffres finaux d’inflation en avril ont confirmé la première tendance parue un peu plus tôt dans le mois, à savoir un retour de la zone euro en déflation (-0,2% YoY). On attend aujourd’hui le compte rendu de la réunion de la BCE du 21 avril dernier qui devrait donner davantage de détails sur la façon dont la BCE entend mettre en place ses nouvelles mesures annoncées en mars dernier.

GBP

La Livre Sterling a enregistré sa meilleure performance journalière depuis pratiquement un an face à l’euro, rebondissant hier de +1,84% et repassant sous les 0,7700 pour la première fois depuis plus de trois mois. Cause de ce mouvement de grande ampleur, une nouvelle enquête menée par Ipsos Mori montre une poussé du vote pro-européen (55%) face au vote eurosceptique (37%). Il s’agit là du plus important écart entre les deux camps sur les trois dernier mois.

A noter toutefois que le chômage est resté inchangé en mars à 5,1% bien que le taux de participation ait atteint un nouveau plus haut à 74,2%, tandis que les salaires incluant les bonus ont légèrement progressé de 1,9% à 2,0% en glissement annuel. Ces progrès, bien que légers, confirment un étiolement de la menace de « Brexit » sur l’appareil productif britannique.

EUR/GBP à 0,7691 (+0,13%)

AUD

Le rapport sur l’emploi au mois d’avril indique la création d’emplois dans le pays pour le deuxième mois consécutif, à hauteur de 10 800. C’est un peu moins que ce que le marché attendait (12 000), mais surtout il s’agit essentiellement d’emplois à temps partiel (20 020 création) et non d’emplois à temps plein (9 300 suppressions). Le chômage se maintient à 5,7%. Cela ne devrait pas avoir de conséquence directe sur la prochaine réunion de la RBA dont le dernier compte rendu a indiqué une réticence de certains membres à réduire les taux le 3 mai dernier.

EUR/AUD à 1,5573 (+0,39%)

PLN

Le rapport sur l’emploi au mois d’avril indique la création d’emplois dans le pays pour le deuxième mois consécutif, à hauteur de 10 800. C’est un peu moins que ce que le marché attendait (12 000), mais surtout il s’agit essentiellement d’emplois à temps partiel (20 020 création) et non d’emplois à temps plein (9 300 suppressions). Le chômage se maintient à 5,7%. Cela ne devrait pas avoir de conséquence directe sur la prochaine réunion de la RBA dont le dernier compte rendu a indiqué une réticence de certains membres à réduire les taux le 3 mai dernier.

EUR/AUD à 1,5573 (+0,39%)

Deliver the Daily Currency Market Analysis to my Inbox

Publiée cinq jours par semaine, cette lettre d'information présente les tendances et les activités quotidiennes qui affectent le marché dans des aperçus aisément compréhensibles.